Avec la pénurie d’adresses IPv4 et IPv6 qui n’est pas encore présent, le réseau Internet peut avoir quelques problèmes pour accueillir de nouveaux utilisateurs. Une solution populaire chez les opérateurs est de partager une même adresse IPv4 par plusieurs utilisateurs. La fonction de NAT est donc déplacée du routeur de bordure du client (ou box en français) vers un NAT situé dans le réseau de l’opérateur. Il est important de savoir quelle est le nombre maximum de clients pouvant partager la même adresse IPv4.

Isabelle Kraemer et Frédéric Perrin dans leur projet industriel se focalise sur les applications web. Le dimensionnement n’est pas évident car les NAT ne libèrent pas directement les ports après une fermeture de connexion. Ils simulent le comportement de plusieurs utilisateurs surfant sur Internet et brident le nombre de ports disponible pour avoir des temps de téléchargement des pages. En conclusion, si un utilisateur dispose de 700 ports, il peut surfer tranquillement sur Internet.

Trackback URI | Comments RSS

Laisser une réponse