Parmi les différentes présentations du RIPE 61, qui abordent largement le thème d’IPv6, une a particulièrement retenue mon intention. Il s’agit d’une initiative de Google afin de faire prendre conscience de la qualité de la connectivité IPv6 offerte actuellement. Comme on le sait, Google prend particulièrement cette problématique à coeur et n’offre l’accès IPv6 à ses services uniquement aux réseaux qui montrent une qualité suffisante de leur connectivité par ce protocole. Beaucoup de sites majeurs ont d’ailleurs la même préoccupation : Facebook, Yahoo, etc. Cependant, à travers des versions de tests de leurs sites (www.v6.facebook.com par exemple), leur fonctionnement par un accès IPv6 a déjà été validé. La crainte réside dans le fait que les usagers, accédant à leur service préféré à travers une mauvaise connectivité IPv6, en déduisent un mauvais fonctionnement du service en lui même …

L’initiative  de Google consiste donc à convenir d’une journée pendant laquelle tous ces sites activeront cette connectivité en informant leurs utilisateurs qu’ils peuvent éventuellement constater des perturbations. Mais l’utilisateur saura que ces dysfonctionnements ne seront pas à imputer au service en lui-même, mais à la connectivité IPv6 utilisée. A l’utilisateur ensuite d’investiguer le problème, de désactiver 6to4 (souvent incriminé), de contacter son opérateur ou son administrateur réseau, etc.

Que pensez vous de ce type d’initiative ? Aura-t’elle un impact suffisant, même en mettant les utilisateurs à contribution, pour améliorer la qualité du déploiement global d’IPv6 ?

3 Réponses to “World IPv6 day”

  1. on 29 nov 2010 9 h 22 minLudo

    Il y a une petite erreur, l’adresse du site facebook est : http://www.v6.facebook.com
    http://www.v6.facebook.com has IPv6 address 2620:0:1cfe:face:b00c::3

  2. on 29 nov 2010 14 h 50 minbstevant

    C’est corrigé, merci !

  3. [...] du World IPv6 Day (déjà évoquée sur ce blog) a fait son chemin et est maintenant prise en charge par l’Internet Society elle-même (lire [...]

Trackback URI | Comments RSS

Laisser une réponse